Les jumeaux Maselli

Publié le 22 janvier 2014 à 21:52

© JS Birdy

Lorsque je propose une rencontre avec les jumeaux Maselli à la rédaction, toutes les filles me proposent de m’accompagner.

Parcequ’il faut savoir qu’Adrien et Anthony Maselli cristallisent à eux deux ce qui fait craquer la gente féminine sans agacer leur petit ami : un charme certain ainsi qu’une profonde gentillesse, alliés à une rare sincérité. C’est sûrement l’une des clés de leur succès.
Le rendez-vous est pris dans leur bureau situé en plein triangle d’or. Mais au vu de l’agitation qui y règne, due à la préparation de la soirée jeux d’hiver de la marque Bonpoint, au sein même de leur sublime hôtel particulier redécoré pour l’occasion en parc féerique où l’on croisera autant d’animaux sauvages que de beautiful people, on décide d’aller prendre un thé au café du coin.
Depuis leurs débuts fracassants pour les soirées Ladies’ Night au Queen en 2001 jusqu’à l’ouverture de leur restaurant Le Fourbi, les frères Maselli ont travaillé dur à leurs passions communes. Ils commencent par faire les RP pour les soirées du Concorde Atlantique en 2001.
Ils enchaînent ensuite avec la gestion du Tanya qui leur permit de laisser libre cours à leur vision très personnelle de la fête, à leur folie douce et surtout d’étoffer leur carnet d’adresses, un des plus pointus de la scène parisienne.
Le succès était au rendez-vous et cela pendant 2 années. Mais ils pensent déjà à monter leur boite de production qui leur offrirait une plus grande liberté et un champ d’action beaucoup plus large et pertinent.
Ce fut chose faite en 2007. Les DJs branchés allaient devenir des organisateurs d’événements réputés qui allaient petit à petit imposer leurs couleurs à un milieu devenu terne.
Ils ont assez rapidement créé des relations suivies avec les marques qui depuis sont restées fidèles comme Dior, Fendi, Anne Fontaine ou Nars.
Et pour tout mener à bien, nos stakhanovistes de l’événementiel n’ont jamais lésiné ni sur la quantité de travail à fournir ni sur la qualité du résultat final.

Ils ont trouvé l’alliance parfaite entre l’éclectisme qui n’est pas sans rappeler les belles heures du Palace tout en gardant une belle cohérence, un goût prononcé pour l’esthétisme, un sens de l’accueil comme on en voit peu à Paris et une simplicité déconcertante, c’est leur formule pour rendre nos nuits magiques.
Depuis le mois de Juin, ils ont ouvert leur premier restaurant, un boudoir chic et foutraque où l’on peut à la fois grignoter de l’excellente cuisine italienne, boire des cocktails pointus, discuter et s’amuser au son de DJs qui officient chaque nuit au bout du bar très animé.
Le Fourbi réussit le pari de rendre le 7ème arrondissement glamour et sexy !
Et malgré leur emploi du temps surchargé, ils sont toujours présents et disposés à vous initier aux joies des Aperitivos revisités à la sauce chic et rock’n’roll. Ces garçons-là vous n’avez pas fini d’en entendre parler...
Ils sont déjà sur le prochain projet, un nouveau bar à cocktail encore plus « inconventionnel », ça promet !
Tant que les frères Maselli seront les metteurs-en-scène de nos nuits, nous avons l’assurance de soirées réussies. Il n’est rien de plus juste que d’être le témoin d’une réussite méritée.

https://www.facebook.com/lefourbi


Samir Sahli

© Jean Picon