William Jones

Publié le 27 janvier 2014 à 15:26

Soul 

Le métissage fait art

Ce nouveau Bob Marley ne nous vient pas de Jamaïque mais d’Afrique anglo phone. Un citoyen du monde ! Il est passé par le Nigéria, les USA puis la France. Il a désormais son port d’attache à Monaco en résidence d’artiste.

Crooner cosmopolite, il aborde un large panel musical qui parle à un très vaste public : country, soul, folk, pop, hip-hop, reggae.

Depuis les pianos-bars du Nigéria et le groupe « Innervision band », que de chemin parcouru ! William aborde la chorale puis le gospel, la guitare et une carrière solo.

En 2007, ce furent les quelques titres d’un « EP » et en 2009 la consécration : le prix du lauréat aux « Voix de la chance » avec son single « New Way ». Les raisons du succès ? Une voix, douce et enveloppante, une musique aux infuences variées et enfn cette allure de beau ténébreux - chapeau, barbiche et moustache, veste et cravate sur chemise blanche - une signature visuelle et assurément sa marque de fabrique !

En 2012, vint un premier album au titre minimaliste, « The Album » ... Il résonne comme un grand cri d’amour, un acte militant pour que chacun s’aime chaque jour un peu plus davantage.

Son public est à l’image de sa musique, varié et composite. Il s’étend au gré des concerts qu’il donne : France, Afrique, Pologne ...

Les projets de notre auteur-compositeur-interprète ? « Je compose en ce moment un prochain album : des chansons d’amour, encore et toujours ». Mais aussi désormais un amour paternel : papa d’une petite « Ella », William lui a dédié l’un de ses titres. A la fougue du jeune homme succède sagesse et apaisement : à n’en pas douter, la traditionnelle œuvre de maturité d’un artiste. Sortie prévue pour 2014.

L’actualité de William Jones :
- enregistrement public de son nouvel album pour 2014.

- des concerts prévus pour la rentrée à paris.

Par Yves Lenfant

 

http://www.reverbnation.com/williamjones

https://soundcloud.com/william-ayeni-jone