Da Laura

Publié le 27 janvier 2014 à 12:39

LES SAVEURS NOUVELLES DE L'ITALIE!

« Da Laura » invite les gourmands de passage à la découverte de grands classiques de la cuisine italienne mais aussi à des spécialités méconnues.

Vous connaissiez les traditionnelles lasagnes à la bolognaise ? Vous découvrirez les lasagnes au ragoût napolitain! « Ma mère me les préparait lejour de carnaval… », expose Rita Esposito.                                          

Tout le monde a déjà goûté au tiramisu. Mais qui a déjà essayé la crème toscane, le délice au citron napolitain, les fruits confts ou la pâte d’amande d’Italie ?

« Da Laura », c’est la redécouverte des goûts de l’Italie. Ici, les lasagnes se déclinent aussi bien aux artichauts et potiron, qu’au pesto de courgette ou à l’araignée de mer. Les cannellonis, siciliens, sont faits à la ricotta de brebis. Et la fougasse (Focaccia) au romarin.

Ici, on cultive la diversité alimentaire, et même  sa biodiversité : ainsi ces tomates san marzano  de Naples, à la forme allongée caractéristique, fréquemment réduitent en purée ou séchées.

Sans beurre ni crème, à l’huile d’olive extra vierge, bio : ces produits raviront également une clientèle urbaine soucieuse de son bien-être alimentaire. Et tout se passe bien entendu de façon artisanale et avec des produits frais. Tout prouve que l’Italie est, avec la France, un pays où la cuisine est élevée au rang d’art culinaire.
Entourée de sa nièce et son neveu, Rita perpétue la tradition culinaire familiale sublimée par son frère aîné, le grand chef Salvatore Esposito.

« Da Laura », c’est l’Italie, toute l’Italie. Rien que l’Italie ? « J’ai seulement volé à la France son échalote et sa feur de sel ! », plaisante-t-elle.

La maison fait évoluer sa carte au fl des saisons en proposant un plat du jour. Elle réalise sur demande des commandes en 24 h et livre même à domicile.

Ses clients ne s’y sont pas trompés : certains lui demandent des cours de cuisine ! « Da Laura » livre aussi à des personnalités du show business et de la politique. Et notre traiteur a également œuvré à des soirées mondaines : musée Louis Vuitton, Jeu de Paume…

 

Par Yves Lenfant